Accueil du site > Localisation > La Faculté des Sciences de Nice (description et photos)

La Faculté des Sciences de Nice (description et photos)

Les enseignement de la licence professionnelle Dosimétrie et Radioprotection Médicales se déroulent à l’Université de Nice-Sophia Antipolis, sur le site de la Faculté des Sciences.
Cette faculté est implantée dans la parc Valrose, un parc naturel arboré abritant de nombreuses espèces botaniques, oliviers, palmiers, un lac et ses canards, un château (devenu siège de l’Université).
Le parc Valrose est un lieu chargé d’histoire (voir par exemple les repères historiques ci-dessous) qui nous donne la chance d’évoluer dans l’un des plus beaux sites universitaires de France.
Depuis 1991, le parc Valrose, avec ses bâtiments anciens, ses statues et monuments, est classé "Monument Historique".

Quelques photos de la Faculté des Sciences

(cliquer sur les photos pour agrandir ou lancer un diaporama)

JPEG - 749.3 ko
Château- Présidence
JPEG - 764 ko
JPEG - 761.1 ko
JPEG - 761.8 ko
Dans le parc 1
JPEG - 760.9 ko
Dans le parc 2
JPEG - 771.1 ko
Dans le parc 3
JPEG - 754 ko
Allée du restaurant universitaire
JPEG - 771 ko
Le lac des canards 1
JPEG - 773.9 ko
Le lac des canards 2
JPEG - 739.1 ko
Le lac des canards 3
JPEG - 770.1 ko
Isba
JPEG - 760.4 ko
Les fausses ruines
JPEG - 767.8 ko
Kiosque (sur l’île du lac)
JPEG - 663.8 ko
Vue mer
JPEG - 871.8 ko
Une allée du parc

Un peu d’histoire...

Texte : Dominique LAREDO
http://unice.fr/universite/siege-de...

Valrose : c’était le nom d’une des plus belles propriétés de la Riviera. C’est aujourd’hui le nom d’un Campus universitaire parmi les mieux situés de France, siège de l’Université de Nice Sophia-Antipolis et de la Faculté des Sciences.

L’origine du site remonte aux années 1860 - 1870, en cette période du Second Empire où l’aristocratie russe et anglaise adopte la Côte d’Azur comme lieu de villégiature. Mais le bâtisseur de Valrose n’est pas un banal estivant. D’origine roturière bien qu’ennobli par le Tsar, le Baron Von Derwies est peu intégré à l’aristocratie russe qui réside autour de la Villa Bermond, résidence (aujourd’hui détruite) de la famille impériale. Il opte donc pour un site éloigné mais en hauteur (topographie presque symbolique ?) : le "Vallon des roses", à la lisière de la Colline de Cimiez.

L’étudiant qui achète son sandwich près du portail et qui s’allonge sur la pelouse, ignore souvent qu’il emboîte le pas à des prédécesseurs illustres : la famille du Tsar Alexandre II, la princesse Dolgorouky-Yourewsky (épouse morganatique du Tsar), la reine Victoria ont aimé parcourir ces allées.
Le parc, que l’on traverse pour aller d’un amphithéâtre à l’autre, a été dessiné par Joseph Carlès, à qui l’on doit le tracé des Jardins du Casino de Monte-Carlo.

Quelques dates

1866 : le financier russe et Conseiller d’Etat Paul Von Derwies achète un domaine de 10 ha entre Brancolar et Cimiez au lieu-dit le " Vallon des roses " ou " Vallaurosa " (vallon venté).

1867 - 1870 : construction du Château de Valrose , confiée à l’architecte David Grimm assisté d’Antonio Crocci ainsi que d’Albert Bérenger pour le Petit Château (siège actuel de l’UFR Sciences) et de Bernardin Maraini pour les fausses ruines. La salle à manger est achevée en 1868. L’adjonction de la salle de concert est confiée au Russe Mikhaïl Makaroff en 1869. L’aménagement du parc est dévolu à Joseph Carlès, assisté de Wladimir Fabrikant. 800 ouvriers travaillent sur le chantier pour un coût de 11 millions de francs or de l’époque. Près de 100 domestiques et jardiniers assurent ensuite l’entretien du domaine.

1873 (27 décembre) : concert d’inauguration avec la Symphonie en ut mineur de Beethoven.

1881 : l’architecte niçois Sébastien Marcel Biasini édifie l’entrée monumentale flanquée de tours, côté Cimiez, par laquelle passera fréquemment la reine Victoria lors de ses séjours à Nice.

  • 10 mars : réception en l’honneur du Grand-Duc Nicolas,
  • 15 juin : Véra, fille du baron Von Derwies, meurt à Bonn,
  • 17 juin : le baron succombe à une apoplexie dans le train qui le ramène à Nice. Dès novembre, son fils Serge envisage de vendre la propriété, qui sera délaissée pour le Château de Trevano, près de Lugano.

1899 : la banque Von Derwies est déclarée en faillite.

1903 : la baronne Véra Titz Von Derwies, âgée de 72 ans, meurt à Valrose ;

1910 : le fils aîné Paul Von Derwies est sur le point de céder Valrose à la Ville pour 1,6 million.

1912 : le domaine est acheté pour 2,5 millions par trois banquiers russes, Alexis Poutiloff, Gregory Lessine et Alexis Ivanoff, qui gardent le décor intact.

1920 : Simon Ituro Patino, le "roi de l’étain ", ambassadeur de Bolivie à Paris et riche collectionneur, achète le domaine pour 5 millions.

1943 - 1945 : le domaine, abandonné dès 1940 par Patino, est occupé par les Allemands.

1957 : à la suite du décès de Patino, en 1947, un long procès débouche sur l’achat de Valrose par la Ville de Nice (pour 320 millions en 1961).

1965 : le domaine est rétrocédé à l’Etat (Ministère de l’Education Nationale) qui y installe le siège de l’Université de Nice et de la Faculté des Sciences.

1991 : le domaine de Valrose (bâtiments anciens, parcs, monuments) est classé Monument Historique par arrêté du 22 juillet 1991.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © freelayouts sous Licence Creative Commons Attribution 2.5 License